Origine et Histoire d’Halloween

Dans la mythologie celtique irlandaise, Samain ( Samhain ou Samonios), est une fête religieuse qui célébrait le début de la saison dite « sombre ». C'était un rituel religieux qui permettait aux initiés de s'ouvrir au monde des dieux.

L'année Celte se terminait non pas le 31 décembre comme maintenant, mais le 31 octobre. Le 1er novembre était donc le début d'une nouvelle année.
Au cours de cette dernière nuit, les mortels pouvaient rencontrer les habitants immortels du Sidh ou l'Autre monde. 

 


Noëlest le nom d'unefêtecélébrée chaque année, majoritairement dans la nuit du 24 au 25 décembre ainsi que le 25 toute la journée. En tant que fêtechrétienne, elle commémore la naissance deJésus de Nazareth. Avant lachristianisation de l'Occident elle était appelée Dies Natalis Solis Invicti et correspondait au jour de naissance deSol Invictus. La date du 25 décembre a été fixée comme grande fête du soleil invaincu (Sol Invictus) par l'empereur romain Aurélien1 qui choisit ainsi comme date le lendemain de la fin des Saturnales mais qui correspond aussi au jour de naissance de la divinité solairMithra2.

 

 


Le jour de la Saint-Valentin, le 14 février, est considéré dans de nombreux pays comme la fête des amoureux. Les couples en profitent pour échanger des mots doux et des cadeaux comme preuves d’amour ainsi que des roses rouges qui sont l’emblème de la passion.

 




 

 

 

 

 

La Saint-Patrick est une fête chrétienne célébrée par l’Église catholique, l'Église orthodoxe, l'Église luthérienne, et l’Église d’Irlande (anglicane). Elle est déjà célébrée par les irlandais aux ixe siècle et xe siècle. Par la force de l'observation de cette tradition à travers le temps, saint Patrick est associé à l'Irlande dans le système de patronage religieux, et le jour du 17 mars est finalement inscrit au calendrier liturgique catholique au début des années 1600, grâce à l'influence deLuke Wadding, un moine scolastique franciscain né à Waterford. La fête de Saint-Patrick devient alors un jour saint d'obligation pour les catholiques d'Irlande. La fête a toujours lieu pendant le Carême. Il est de tradition pour certains chrétiens observant un jeûne pour le Carême de le rompre pendant la journée de la Saint-Patrick.

 


Pâques est la fête la plus importante du christianisme1. Elle commémore la résurrection de Jésus-Christ, que leNouveau Testament situe le surlendemain de la passion, c'est-à-dire « le troisième jour ». La solennité commence le dimanche de Pâques, qui pour les catholiques marque la fin du jeûne du carême, et dure huit jours (semaine de Pâques, semaine radieuse ou semaine des huit dimanches) (voir calendrier chrétien). Le pluriel de Pâques ne fait pas référence à une pluralité de dates. La langue française distingue en effet la Pâque originelle juive (ou Pessah) 

 



 

 


Le Premier mai ou journée internationale des travailleurs est une fête internationale instaurée à l'origine comme journée annuelle de grève pour la réduction du temps de travail à une journée de huit heures. Cette revendication fut satisfaite lors de l'entre-deux-guerres dans la plupart des pays européens industrialisés.

La fête du Premier mai devint alors une journée de célébration des combats des travailleurs et des travailleuses.

Elle est célébrée dans de nombreux pays du monde et est souvent un jour férié ; le 1er mai est l’occasion d’importantes manifestations du mouvement ouvrier.



 


La fête des grands-mères a été créée en 1987 par la marque de café le Café Grand'Mère, du groupe Kraft Jacobs Suchard ; elle est donc d'origine commerciale.

Depuis, en France, le premier dimanche de mars, les aïeules sont fêtées. La popularité a augmenté lors des années qui ont suivi son lancement, et a alors fait l'objet d'ateliers / concours dans les écoles1. Les campagnes promotionnelles2 sont toujours d'actualité et la fête est évoquée dans la presse3,4. Elle est, dès lors, mentionnée dans certains calendriers français.

En octobre 2008, elle fut l'occasion d'une étude sociologique, commandée par l'association « Fête des grands-mères », consacrée à l'étude du rôle et de la place des grands-mères dans la famille et dans la société5,6.

Une autre étude de 2008 a montré qu'elle avait un impact significatif sur la vente des végétaux d'intérieur


Depuis l'année 2008, la fête des grands-pères a été créée par Franck Izquierdo. 
Les grands pères seront mis à l'honneur le premier dimanche d'octobre. Une bonne occasion pour les familles de se réunir pour fêter les patriarches de leur famille…

Cette fête récente n'apparaît pas encore sur les calendriers, 

Les grands pères construisent auprès des tout-petits un type d'échange soutenu, gratifiant et spécifique où il est différent du modèle de la grand-mère. Ils se révèlent à la fois apaisants, tendres et stimulants


La fête des Mères est une fête annuelle célébrée en l'honneur des mères dans de nombreux pays.

À cette occasion, les enfants offrent des cadeaux à leur mère, des gâteaux ou des objets qu'ils ont confectionnés à l'école. Cette fête est également célébrée par les adultes de tous âges pour honorer leur mère.

La date de la fête des mères varie d'un pays à l'autre, mais la majorité d'entre eux a choisi de la célébrer en mai.

En Belgique, au Canada, en Suisse et dans de nombreux autres pays, la fête des mères est célébrée le deuxième dimanche de mai. En France, à Monaco et dans plusieurs pays d'Afrique francophone, elle est célébrée le dernier dimanche de mai, sauf si ce jour coïncide avec la Pentecôte, auquel cas la fête est repoussée au premier dimanche de juin. Au Luxembourg, on fête les mères le deuxième dimanche de juin.

 

 


La première fête des pères non religieuse est créée au début du xxe siècle aux États-Unis. Après plusieurs tentatives, c'est la fête instituée le 19 juin 1910 parSonora Smart Dodd (en) qui connaît un certain succès. L'institutrice, regrettant qu'il n'existe aucun jour dédié aux pères, contrairement à la fête des mères, a le désir de rendre hommage à son père qui avait élevé seul ses six enfants après la mort de sa mère. Son choix initial était de célébrer cette fête le 5 juin, jour anniversaire de son père mais le pasteur l'avertit qu'il n'aurait pas le temps de préparer son sermon spécial pour cette occasion, aussi une autre date fut choisie, le troisième dimanche de juin6. Dans les années 1930, Dodd commercialise la fête en proposant d'offrir des cadeaux auprès de vendeurs de vêtements masculins, de débitants de tabac. En 1972, le président Richard Nixon instaure la fête des Pères comme célébration nationale et en fait un jour férié7.